Société

Centres de redressement de Kara, torture: “La justice ne devra pas se montrer faible”, Abdoul Mbaye

Centres de redressement de Kara

L’ancien premier ministre Abdoul Mbaye dénonce les centres de redressement de “Kara sécurité” installés dans la banlieue dakaroise et la gendarmerie a découvert des cas de maltraitance ce samedi.…

“Inadmissible! Intolérable! L’incarcération ne peut relever que d’une décision de justice. La torture ne peut avoir de place dans notre société, nulle part. La justice ne devra pas se montrer faible. Les sanctions devront être exemplaires”, a twetté l’ancien premier ministre, Abdoul Mbaye.

Selon le colonel Pape Diouf, porte-parole de la Gendarmerie nationale, l’enquête ouverte après la “séquestration” de 353 personnes dans des camps de détention privés situés à Dakar fait état de plusieurs décès chez les victimes. Et les personnes “séquestrées”, dont l’âge varie entre 17 et 43 ans, avaient été détenues à Ouakam, à la Zone B, à Guédiawaye et à Malika.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 4 =


Bouton retour en haut de la page