Actualités

Hausse des cas de coronavirus: Dr Marie Khémesse Ngom évoque « le froid et le relâchement dans le respect des gestes barrières »

coronavirus

Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, la directrice de la santé croit savoir l’origine de la hausse des cas de contaminations au coronavirus au Sénégal. S’exprimant à l’issue de la réunion jeudi du Comité national de gestion des épidémies, elle a estimé que cette augmentation peut être justifiée par « le froid le relâchement dans le respect des gestes barrières ».

« Nous observons ces dernières semaines, une augmentation des cas de Covid19, même si après une analyse très fine, on se rend compte que du mois d’août à la mi-novembre, on a eu une baisse relative des cas. Cette analyse nous a montrés qu’il y a un relâchement dans le respect des gestes barrières (…) », a dit la directrice de la santé, interrogée par L’Observateur.

Autre raison, le froid. Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye a soutenu que le froid peut être incriminé. « L’arrivée du froid peut aussi être incriminé, mais il y a également la grippe, parce que dans tous les tests que nous faisons, dès que c’est négatif, nous voyons que c’est la grippe A ou B ».

Avec cette augmentation qui pourrait entrainer une seconde vague au Sénégal, elle a demandé à toutes les communautés, les leaders d’opinion et les leaders religieux de continuer l’élan de solidarité nationale que toute la population sénégalaise a eu pour mettre le pays à l’abri.

Bien que le nombre de cas augmente, la directrice a fait savoir que la situation n’est pas alarmante. Mais puisque c’est une pandémie et qu’à côtés de nous, dans certains pays africains, et dans d’autres du continents, les flux migratoires sont très importants, elle a sonné l’alarme comme ils le l’ont dans les groupes techniques et au niveau des systèmes de surveillance dans les frontières aériennes, maritimes et terrestres.

Concernant l’arrivée des vaccins au Sénégal, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye a déclaré que c’est la direction de la prévention qui s’en occupe, ajoutant que d’ici le 7 ou 8 décembre, le Sénégal fera sa soumission.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 1 =


Bouton retour en haut de la page