Rififi mosquée Karack : Le procureur se saisit du dossier

0

Suite et pas fin de la bagarre de dimanche dernier, à la mosquée de Karack. Le procureur de la République est entré en jeu. Le chef du parquet de Dakar a demandé l’audition de toutes les personnes impliquées dans cette affaire.

D’après « Les Echos« , le parquet envisage d’engager des poursuites judiciaires et compte infliger des sanctions à toutes les personnes dont la culpabilité serait retenue. En effet, le commissariat de Dieuppeul, en charge du dossier, a reçu des instructions du parquet qui lui ordonne d’entendre les responsables, de chercher l’origine de la bagarre, d’identifier toutes les personnes ayant participé à la rixe, de les entendre, en vue d’éventuelles poursuites judiciaires.

Pour rappel, deux camps, celui de l’imam Ndiaye et de celui de l’imam Diop, se disputaient, à cause de 5 millions de francs Cfa qui auraient disparu de la caisse de la mosquée.

Même si ce supposé détournement a été démenti par le comité de gestion, qui argue que c’est la présence de personnes étrangères au quartier venues à bord de cars «Ndiaga Ndiaye» et qu’ils soupçonnent d’être des militants politiques, qui a provoqué la bagarre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.