ActualitésEducation

Uadb : Le Saes flingue le ministre Cheikh Oumar Hann et le recteur de l’université

Université Alioune Diop de Bambey

Après les étudiants, c’est au tour des professeurs de l’université Alioune Diop de Bambey (Uadb) de réagir, suite à la sortie du ministre de l’Enseignement supérieur Cheikh Oumar Hann, invité de l’émission «Yoon Wi», hier sur la Rfm. A les en croire, ce que le ministre a dit est différent de la réalité sur le terrain.
 
Coordonnateur du Syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes) de Bambey, Mouhamadou Ngom fait savoir : «Suite à la déclaration du ministre de l’Enseignement supérieur, la coordination Saes-Uadb précise que notre université n’a enregistré aucune place supplémentaire, depuis l’orientation des 3 000 bacheliers. (Alors que) les conditions sociales ne cessent de se dégrader.»
 
 De plus, la coordination indique qu’elle «déplore le mutisme du recteur, face aux allégations» de leur ministre de tutelle. Ce, tout en rappelant à Cheikh Oumar Hann que la création ou la suppression de filières est du ressort des instances.
 
En fait, la désactivation de la filière Santé communautaire suscite une vive polémique dans ce temple du savoir.
 
«Là, le ministre fait une confusion entre développement durable et santé communautaire. Je pense que ce serait, bien pour lui, de se rapprocher de ce qui se fait là-bas, de s’imprégner pour être informé juste et vrai», a lancé Mouhamadou Ngom du Saes-Uadb.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 5 =


Bouton retour en haut de la page